Le livre intitulé : « Colonel Mamadi Doumbouya le Soldat de la liberté  » présenté à la presse

0
8533

C’est à la maison commune des journalistes sise à la Minière dans la commune de Dixinn que  Alhassane Tangué Bah ancien journaliste, a animé ce vendredi 09 septembre 2022 à Conakry, la cérémonie de dédicace et de présentation du nouvel ouvrage intitulé  » Colonel Mamadi Doumbouya le Soldat de la liberté  ».

Pour l’auteur et ancien journaliste, cet ouvrage de 109 pages fait de nombreuse sacrifices, le courage et la bravoure du jeune Colonel, permettre au peuple de Guinée de découvrir à nouveau un soleil de la liberté le 5 septembre 2021 dernier.

« Dans cet ouvrage d’une centaine de pages, je décris  non seulement le sacrifice, le courage et la bravoure du Colonel Mamadi Doumbouya Président du CNRD Président de la Transition et Chef de l’Etat qui ont permis au peuple de Guinée de découvrir le soleil de la liberté à l’aube du dimanche, 5 septembre 2021. Mais également prouver l’échec de la classe politique guinéenne qui a géré ce pays de l’indépendance en 1958, à nos jours, à créer une nation guinéenne, basée sur des valeurs démocratiques, de justice, de respect des droits humains et de l’alternance démocratique. Il illustre bien entendu l’échec de notre classe dirigeante, à pouvoir mettre en valeur nos riches potentialités économiques, en vue de hisser la Guinée, à un niveau de développement économique, à la hauteur des immenses ressources du pays, empêchant les jeunes guinéens de mourir dans la Méditerranée ou dans le désert maghrébien en voulant se rendre en  Europe à la recherche d’une vie meilleure » a précisé l’auteur Alhassane Tangué Bah.

De poursuivre, l’auteur nous parle de l’absence d’alternance démocratique et c’est ce qui est suivant l’origine des coups d’État militaires que le pays a enregistré après la mort du Président Ahmed Sékou Touré qui a régné pendant 26 ans (1958-1984). Le même scénario s’est répété suite au décès du Président, Général Lansana Conté qui a dirigé la Guinée pendant 24 ans (1984-2008). Le livre note qu’Alpha Condé élu en 2010, qualifié par tout le monde, d’opposant historique ayant vécu en France, pays des droits de I’homme, a emprunté le même chemin de présidence à vie, en modifiant la Constitution qui lui octroyait seulement deux mandats de cinq ans.

« C’est dans cette situation socio politique de calvaire et de tension, prévalant dans le pays, que le CNRD sous la direction du Groupement des Forces Spéciales du Colonel Mamadi Doumbouya a décidé de prendre ses responsabilités, en renversant le régime d’Alpha Condé, en cette date historique du 5 septembre 2021avec pour boussole, la justice ».
Pour finir, il invite les partis politiques, les différentes coalitions politiques et le peuple de Guinée à soutenir le CNRD pour une transition apaisée et réussie pour l’intérêt commun de tous les guinéens.

Sana Sylla