Les 49 militaires ivoiriens arrêtés au Mali enfin relâchés, voici le document qui les a sauvés

0
6553

50 soldats ivoiriens en mission au Mali ont été accusés de préparer un coup fourré contre les autorités de ce pays. Ils ont été mis aux arrêts. Fort heureusement, ils ont été libérés. Voici la raison.

 

Une rumeur s’est répandue comme une trainée de poudre faisant état de ce que des soldats ivoiriens ont été pris à l’aéroport Modibo Kéita de Bamako.

 

Selon certains activistes maliens, ces soldats ivoiriens seraient sur le sol malien pour commettre une infamie.

Selon une source proche de l’Etat-Major ivoirien, ces soldats sont bels et bien en mission régulière. Il s’agit en effet du 8è détachement d’un contingent de la Mission des Nations-Unies au Mali (MINUSMA).

Les soldats ivoiriens qui a été « mis en garde à vue » ont finalement été libéré en début de soirée

Selon une source malienne, ces soldats ont été mis en « garde à vue » durant quelques heures, le temps de mener une « enquête » et comprendre leur présence sur le territoire malien. Selon France 24, ces soldats ivoiriens qui ont été « mis en garde à vue » ont finalement été libérés en début de soirée, ce 11 juillet 2022. Cette libération a été rendue possible grâce à ce document (voir dans le corps de l’article) dont Linfodrome a pu se procurer copie après investigation.

Il faut savoir que l’opinion malienne accuse les autorités ivoiriennes d’avoir incité la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à imposer des sanctions économiques et politiques à la junte au pouvoir.

Bien que ces sanctions partiellement levées lors du sommet de cette organisation à Accra (Ghana), une frange importante des Maliens semble n’avoir pas digéré ce camouflet de la part des autorités ivoiriennes taxées à tort ou à raison d’être des « pions de la France ». Ce serait donc la raison de cette méfiance. Il faut tout simplement se réjouir car un incident diplomatique a été évité de justesse.

Avec linfodrome.com