Les jeunes de l’axe ne sont pas des drogués mais, abandonnés (Saïdou Diallo)

0
10192

Le pouvoir du CNRD considère les jeunes qui ont légitimité son coup d’État du 5 septembre 2021 comme des drogués. C’est grâce à ces jeunes « drogués » que, Mamady Doumbouya a pu atteindre la RTG de Koloma pour faire un discours de vérité et du mensonge.
La grande partie des guinéens conscients sont perplexes par rapport à ton discours à la RTG et tes pleures au cimetière de Bambeto.
La question que l’on se pose, comment est-ce que c’est maintenant que tu te rends compte que ces jeunes sont des drogués après la manifestation du FNDC ?

Depuis le 28 juillet dernier, l’autoroute le prince est théâtre de violation de droit de l’homme. Tous les quartiers sont assiégés par des gens qu’on appelle forces de l’ordre et de sécurité. Pour cause, parce que ces jeunes ont manifesté face au refus de la junte de dresser un calendrier acceptable par tous et ouvrir un dialogue entre les fils du pays.
Pour ce gouvernement composé des diaspos que certains considèrent non expérimentés ces jeunes de l’axe se sont des drogués. C’est pourquoi, il faut détruire tous les temples et lieux de loisirs de ces jeunes. Le chef d’état-major fait semblant d’ignorer les quartiers comme Boulbinet où se trouve le président de la transition on fume de la chanvre indien et on se dope à ciel ouvert . Dans tous les quartiers de Conakry on fume du chanvre indien et boit les liqueurs guinéennes et sierra Leonaises. Pour preuve, il faut aller à Boussoura, Coleah, Dixinn, Matam… des quartiers remplis des jeunes fainéants qui, n’ont aucun soucis pour leur avenir.
Contrairement aux jeunes de l’axe, rare des jeunes qui n’ont pas une vision dans l’avenir. D’ailleurs, c’est pourquoi, ils manifestent quand les dirigeants refusent d’accomplir leurs promesses.
Mon colonel, pour canaliser et maîtriser les jeunes de l’axe il faut les comprendre et les assister.
Dans la commune de Ratoma, il n y a pas des écoles publiques, si ce n’est pas le lycée Kipé. De Habdalaye à Kagbelen passant par Baïlo Bayah toutes les écoles sont privées et coûtent très chères. Les parents n’ont pas les moyens pour soutenir 5 enfants jusqu’au lycée.
Donc, ces jeunes qui manifestent et qui affrontent les forces de l’ordre et de sécurité sans peur sont animés par le désespoir, l’abandon et le mépris. , et oui, colonel, il faut sillonner dans la toute commune de Ratoma, aucun lieu de loisirs,

Ce n’est pas de la drogue, ni tramadore qui sont dans leurs corps ou têtes mais de l’incapacité de vous les différents dirigeants.
Les jeunes de l’axe ne sont pas des drogués mais, des abandonnés.

Saïdou Diallo onetopic84@gmail.com