Home Actualité Mise en place d’un bureau unique du patronat en Guinée :Le...

Mise en place d’un bureau unique du patronat en Guinée :Le président El Hadj Mohamed Habib hann bénéficie le soutien des fédérations pour la tenue des élections

0
826
Pour mener une synergie d’action dans le cadre de la mise en place d’un bureau unique  et  plus représentatif au niveau du patronat Guinéen,Les fédérations patronales membres du Conseil National du Patronat Guinéen (CNP-Guinée), sous la présidence de son président  El  Hadj Mohamed Habib hann, ont tenue une rencontre  ce jeudi, 10 fevrier 2022,dans les  locaux dudit Patronat afin  d’echager avec des representants des differentes federations patronales.Plusieurs federations patronales ont  pris part à cette grande rencontre à savoir : l’Union des femmes couturières de Guinée, l’Union des Cuirs et pots , l’Union des garagistes de Guinée, l’Union des boulangers de Guinée , l’Union des bijoutiers etc…
Le président du CNP-Guinée entouré par ses membres du bureau exécutif  a réitéré son engagement et sa volonté  pour apporter son expertise pour permettre à la Guinée d’avoir un Patronat Uni et plus fort que jamais.
Dans sa communication,le président du Conseil National du Patronat Guinéen(CNP-Guinée) El hadj Mohamed Habib hann,a rappelé les objectifs de  cette rencontre avec les différentes fédérations patronales du CNP-Guinée.‹‹C’est pour  échanger par rapport à ce projet de mise en place d’un patronat unique en Guinée. A ce jour, nous avons rencontré beaucoup d’organisations socio-professionnelles notamment l’association des assureurs, la chambre des mines, l’ordre des huissiers, des artisans(ndlr). La vision que nous avons.C’est de respecter la volonté du chef de l’Etat comme je leurs tant sollicité au palais  du peuple.C’est c’est d’arriver à  restructurer complètement le secteur privé guinéen››, a déclaré le président du CNP-Guinée.
Et de souligner :‹‹ Jusqu’à  présent il y a des tendances de marginalisation qu’on sent mais nous iirons jusqu’au bout pour que nous ayons une institution forte et  qui répond aux normes internationales,mais  qui peut défendre le secteur privé guinéen››, a -t-il souligné.
Avant d’affirmer :‹‹Le patronat n’est pas une propriété de quelqu’un;le patronat c’est  la propriété du secteur privé; le patronat c’est une organisations  faîtière qui réunit tous les secteurs d’activité de façon la plus représentative. Ce qui n’a pas pu se faire depuis des années et c’est ce qui m’avait conduit à demander à son excellence monsieur le président de la république au palais du peuple pour dire qu’il est temps d’intervenir pour qu’on puisse restructurer  le secteur privé guinéen. C’est ce qui continue aujourd’hui à tout ce qui est en train de se faire ça attiré son attention. On ne peut que le remercier, remercié les membres du gouvernement et tout ceux qui participent››, a affirmé El hadj Mohamed Habib hann, président du CNP-Guinée
Pour sa part, la présidente des femmes couturières de Guinée,Mme Harietou bah, a  expliqué :‹‹ Il y a des  qui parlent de l’entreprise, de la chambre du commerce et du patronat, ils nous utilisent pour leurs fins, c’est parce que nous ne sommes pas identifiés ni presentés et c’est parce que nous n’avons pas un porte parole auprès du président de la République. Il faut cette fois qu’il est un critère d’éligibilité  concernant l’élection  du bureau du CNP-Guinée. Nous demandons au président de la République de nous aider à tenir une élection  libre et transparente  pour la désignation du président du patronat guinéen›› a-t-elle souhaité.
 Makan Sinayono, 1er  vice- président des garagistes de Guinée, a d’abord  remercié le président du CNP-Guinée,El hadj Mohamed Habib hann, avant d’affirmer  qu’ils seront des  porteurs  de message envers le président et son  gouvernement de tout faire pour que le patronat soit unique en Guinée. ‹‹Nous sommes négligés.Et aucune personne ne peut mener à bien ses activités sans les artisans et surtout nous  les garagistes et autres couches socio-professionnelles. Le comité provisoire qui a été mise en place  toute personne qui serait à la tête ne doit pas se présenter comme candidats aux élections››, conclu le vice président de  l’Union des garagistes de Guinée.
Sylla Ibrahima Kalil, pour www.conakrynews.org 6254445