PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE DE GUINÉE : CET HOMMAGE ÉMOUVANT DU COLONEL MAMADI DOUMBOUYA AU GÉNÉRAL LANSANA CONTÉ

0
5689

PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE DE GUINÉE : CET HOMMAGE ÉMOUVANT DU COLONEL MAMADI DOUMBOUYA AU GÉNÉRAL LANSANA CONTÉ

La liste des nombreux homonymes du Père de la Démocratie guinéenne, feu Général Lansana Conté, vient de s’allonger. Pour le grand bonheur, bien entendu, de ses descendants biologiques et du commun des Guinéens.

À l’agréable surprise générale de l’opinion nationale et internationale, le Président de la République, Président de la Transition, Chef Suprême des Armées, Son Excellence le Colonel Mamadi Doumbouya, et la Première Dame de la République, ont, le mardi 20 Septembre 2022, prénommé leur nouveau-né de l’illustre prénom du deuxième Président de l’Histoire de la Guinée, le Général Lansana Conté en l’occurrence, (Paix à son âme).

Du moins un geste inattendu, mais très significatif et émouvant. En effet, le Héros National du 05 Septembre 2021 a toujours fait montre de son respect sincère envers ses prédécesseurs, mais aussi et surtout à l’endroit de l’Homme du 03 avril 1984 qui n’est autre que le Général Lansana Conté.

Après s’être solennellement recueilli – au lendemain de la prise de responsabilité par le CNRD pour présider aux destinées de notre pays – sur la tombe du Général Lansana Conté à Bouramaya, voilà que le Colonel-Président rend un autre hommage appuyé et très symbolique à ce soldat intrépide et patriote. À l’évidence, le Général Lansana Conté mérite bel et bien cette énième reconnaissance, fut-il à titre posthume.

En vérité, le Président de la République, Chef Suprême des Armées, Son Excellence le Colonel Mamadi Doumbouya, partage en commun une kyrielle de valeurs cardinales avec son lointain prédécesseur, l’illustre Général de Bouramaya. A ce niveau, faut-il rappeler que le Général Lansana Conté avait débuté sa riche et brillante carrière militaire dans les rangs de l’armée française avec laquelle, il fit ses preuves, tant en Indochine qu’en Algérie.

En 1958, au lendemain de l’accession de notre pays à l’indépendance et à la souveraineté internationale, le jeune soldat Lansana Conté, au nom du patriotisme, tourne le dos à l’armée française et se met aussitôt au service du drapeau tricolore guinéen. Il consacrera le reste de sa vie à la défense de la patrie.

A l’instar de feu Général Lansana Conté, le Messie National, l’Homme providentiel, qui a libéré, en septembre 2021, le Peuple martyr de Guinée, est également passé par l’armée française avant de répondre volontairement au devoir patriotique, en renonçant à d’énormes privilèges et laissant derrière lui sa dynamique épouse et ses enfants mineurs. Patriote devant l’Éternel, le Colonel-libérateur décide, au début des années 2010, de se mettre exclusivement au service de la terre de ses ancêtres.

Avec l’enfant prodige de Kankan Nabaya, la Guinée va forcément sortir de l’ornière, avec à la clé, le respect inconditionnel des œuvres des anciens hommes d’État qui ont servi la Nation Guinéenne avec abnégation et intégrité, comme le Général Lansana Conté.

Le nouveau-né du Colonel-patriote s’appellera Lansana Doumbouya, du prénom du Général Lansana Conté. Quelle grandeur d’un homme d’État, aussi humble que respectueux des valeurs ancestrales, démocratiques et morales !

Mandian SIDIBÉ, Journaliste