Protection des espaces protégés en Guinée: L’ONG “Natural Justice” sollicite le soutien du CNT

0
10203

L’ONG Natural Justice a entrepris hier  jeudi 14 décembre 2022,, une visite au siège du conseil national de la transition (CNT). Cette visite s’inscrivait dans le cadre d’un plaidoyer législatif en faveur des Aires du patrimoine autochtone et communautaire en Guinée (APACs).

Au sortir des échanges avec les conseillers, le Directeur Programme de Natural justice, Sâa Pascal Tenguiano, a fait savoir le motif les conduisant à entreprendre cette rencontre.

“Il faut commencer par saluer cette rencontre, on n’a pas eu d’obstacle majeur à rencontrer les représentants du peuple qui sont au CNT, qui nous ont reçus dans le cadre d’un plaidoyer législatif qui va dans le sens de la protection juridique maximal d’APACs. On sait déjà que la Guinée est une référence dans ce sens là puisque le code de l’environnement reconnait expressément les APACs. Ce n’est qu’un premier pas. Il faut aller au delà de ce qui est déjà dans le code de l’environnement. N’oublions pas également que nous sommes dans la période spécifique de la Cop15 de la biodiversité avec les objectifs très précis et très concis vers lesquels la Guinée aussi devrait s’inscrire puisque on sait que la Guinée est l’épicentre de la biodiversité en Afrique de l’ouest. Et dans ce cadre, il faut respecter les conventions dans cette spécifique de la biodiversité mais aussi les différents protocoles que la Guinée a signés.

En réponse, le Président de la commission des affaires Economiques et développement durable, Dr Alpha Abdoulaye Dillo a, au nom de la commission, remercié Natural Justice pour cette initiative qui consiste à solliciter un plaidoyer juridique dans le cadre de la protection de l’environnement à travers notamment la conservation des espaces protégés. “vous savez, la conservation de la biodiversité constitue un élément fondamental de la protection de l’environnement de manière globale, et aussi de la préservation de nos ressources naturelles. Donc c’est une chose qui nous tient à cœur et nous nous engageons au nom de la commission d’être un allié de cette organisation pour que véritablement son plaidoyer porte non seulement sur la prise en compte des textes d’application sur l’article 84 du code de l’environnement mais aussi les voies et moyens pour qu’une législation soit prise dans le cadre de la protection de la biodiversité en Guinée. Au nom de la commission, je remercie cette organisation pour cette initiative par rapport à ce plaidoyer dans le cadre de la conservation des espaces protégés”.

Le Directeur des Programmes de Natural justice, Sâa Pascal Tenguiano, se félicite par ailleurs de l’engagement pris par les conseillers du CNT à les accompagner, ainsi que d’autres partenaires ayant déjà manifesté leur volonté de les soutenir dans l’atteinte de leur objectif.

“Nous avons compris que pour mieux asseoir cette sécurité juridique pour la conservation des ressources naturelles, il est important d’aller vers les représentants qui ont la compétence nécessaire d’accompagner la société civile que nous sommes. C’est déjà chose faite, puisque nous venons d’avoir l’engagement des Conseillers Nationaux à accompagner Natural Justice, les partenaires ainsi que le Ministère de l’environnement et le développement durable pour une meilleure préservation de nos écosystèmes”

Par radioenvironnementguinee.org