QUALIFICATION DU SENEGAL AU SECOND TOUR DE QATAR 2022 : Le champion d’Afrique a tenu son rang

0
10448

La victoire était impérative. Les Lions de la Teranga en étaient conscients. Et en descendant dans l’arène du stade Khalifa international, le 29 novembre dernier, ils savaient que la bataille qu’ils allaient livrer dans le cadre de la dernière journée des matches de poules du groupe A de Qatar 2022, avait les allures d’un de ces combats de gladiateurs où l’un des protagonistes devait forcément courber l’échine. D’autant que le second ticket de la qualification en huitième de finale dans ce groupe A, se jouait entre les deux vis-à-vis.

C’est dire si la seule alternative pour les Lions, de dresser la crinière au sortir de ce duel épique, était de porter au moins un coup de griffe à l’adversaire et de garder l’avantage au score jusqu’au coup de sifflet final. C’est donc des Sénégalais gonflés à bloc qui ont entamé la rencontre, pied au plancher, avec la ferme volonté d’aller chercher la qualification avec leurs tripes. Une tonitruante entame de match d’autant plus justifiée que l’Equateur partait avec l’avantage d’un point au classement, qui lui permettait de se contenter d’un match nul pour passer au second tour.

Mais dans ce combat pour la survie dans une compétition qui n’a pas encore livré toutes ses surprises, les protégés du sélectionneur Aliou Cissé feront preuve de cette hargne qui fait la fierté des gagnants, pour aller chercher des Equatoriens qui avaient du mal à contenir la vague de leurs assauts. Ils finiront par concrétiser leur domination par ce but libérateur de Ismaïla Sarr qui se rendra justice sur un pénalty transformé juste avant la mi-temps.

 

Le Sénégal montre la voie aux autres représentants africains

 

Dès lors, les Sénégalais tenaient le bon bout. Ils auront à peine le temps de douter sur l’égalisation des Sud-américains puisque dans la foulée, Kalidou Koulibaly leur donnera un avantage décisif à la 72ème minute en inscrivant le deuxième but.   Vingt ans après, les Lions de la Teranga décrochent une seconde qualification en huitièmes de finale de Coupe du monde. Leur mérite est d’autant plus grand que les Equatoriens se révéleront un adversaire plutôt coriace, qui a su trouver la réponse tactique aux assauts répétés des félins de Dakar pour leur porter la contradiction tout au long d’une rencontre qui est restée longtemps indécise.

L’aventure est d’autant plus belle pour les Lions de la Teranga que la victoire est au bout d’un match qui se voulait celui de leur vie pour bien des coéquipiers de Sadio Mané, l’emblématique capitaine et feu follet de l’attaque des Lions de la Teranga, dont la seule absence ne pouvait justifier une élimination précoce du champion d’Afrique. En tout état de cause, c’est une qualification au second tour, qui permet au champion d’Afrique de tenir son rang en figurant parmi les seize meilleures équipes de la plus prestigieuse compétition de football au monde.

Par la même occasion, le Sénégal montre la voie aux autres représentants africains pour essayer d’offrir au continent noir, l’une des meilleures représentativités au second tour d’une phase finale de Coupe du monde.  En tout état de cause, l’aventure continue et ne demande qu’à être beaucoup plus belle pour des Gaïndé qui ne rêvent que d’écrire les plus belles pages d’une histoire qui, on l’espère, ne fait que commencer.

lepays