Qui a camouflé l’argent de Binta Laly Sow donne par le colonel Doumbouya ?

0
24175

Nous le disions précédemment. Binta Laly Sow, la doyenne de la musique pastorale a été reçue dans la soirée du mardi 30 août par le colonel Mamadi Doumbouya. A l’occasion, elle a reçu de lui un véhicule 4×4 et une enveloppe financière dont le montant n’a pas été communiqué. Mais cette enveloppe, l’a-t-elle reçue vraiment ? Si on en croit à l’intéressée, la réponse est négative. C’est en tout cas ce qu’elle a indiqué à une équipe du Djely qui est allée à sa rencontre. Il s’en suit qu’on se pose des questions sur l’utilisation qui sera faite de l’argent en question.

Quand notre équipe l’a rencontrée à son domicile de Dabompa, Binta Laly Sow ne dissimulait point sa joie. Reconnaissante à l’endroit du président de la Transition, elle remercie ce dernier pour le respect qu’il lui a témoigné ainsi. « Il nous a même donné le prix du carburant », note-t-elle.

Au sujet de l’enveloppe débloquée par le colonel Mamadi Doumbouya, la diva de la musique pastorale dit ignorer le montant qu’elle contenait. D’ailleurs, ce n’est pas à elle que ladite enveloppe a été remise. « Je ne connais vraiment pas à qui d’entre eux l’argent a été remis mais je n’ai pas demandé. Si je l’avais fait, on pouvait dire des choses. Je ne peux pas connaître la somme parce que je ne vais pas les demander », explique-t-elle.

L’auteure du tube à succès ‘’Bhouloun djouri’’ assure néanmoins que l’argent sera gardé par ceux qui sont chargés de construire sa future habitation. Une affirmation à relativiser quand on sait que les initiateurs du projet #UnToitPourBinta n’ont pas été associés à l’audience réservée à l’artiste par le colonel Mamadi Doumbouya

Essayant de fournir une explication au fait qu’elle n’a pas elle-même reçu l’argent, elle ne peut que deviner : « Tout le monde sait que quand j’ai de l’argent, je le dépense très rapidement. Peut-être que c’est pour cela qu’ils ne m’ont pas remis de l’argent main à main ».

Au-delà de sa personne, Binta Laly Sow plaide la cause de tous les artistes guinéens auprès du président de la Transition. « Qu’il n’oublie pas les artistes parce que si un président est fort, c’est grâce à nous », conclut-elle.

NB: le titre est de notre rédaction.

Source : ledjely