Ratoma: le budget pour l’exercice 2022 s’élève à plus de 129 370 378 72GNF

0
1024

La Mairie de Ratoma a tenu ce mardi 12 avril 2022, à la maison des jeunes de ladite commune, sa session budgétaire de l’exercice annuelle de 2022, en recettes et en dépenses.

C’était en présence de M. Le maire Alpha Oumar Sacko, ainsi que les représentant du ministre de l’administration du territoire, la représentante de Mme la gouverneur de la ville de Conakry, des conseillers communaux et les différentes chefs de quartier.

À cette occasion, le maire et les conseillers communaux ont finalement trouvé un terrain d’attente autour de l’adoption du Budget de l’année 2022 qui s’élève a 129 370 378 720GNF : « pour l’année 2022, le budget de la commune de Ratoma s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de cent vingt-neuf milliards trois soixante-dix millions trois cent soixante-dix-huit mille sept cent vingt francs guinéens (129 370 378 720 GNF) contre quatre-vingt-deux milliards neuf cent trente-trois millions deux cent quatre-vingt-onze mille cinquante-trois francs guinéens (82 933 291 053gnf) en 2021 soit un accroissement prévisionnel global de 64,10% », a indiqué M. Sacko.

En outre, il a souligné que : « En section fonctionnement : cent trente-cinq millions cinq cent quarante-cinq mille quatre cent francs guinéens (135.580. 400 gf) contre onze milliards de francs guinéens (11 000 000 GNF), en recettes de fonctionnement les prévisions s’élèvent à dix-huit milliards trois cent mille) en 202l soit un taux d’accroissement de 59,99%.

Cette grande évolution est portée par les recettes non fiscales qui passent de sept cent quatre-vingt-quatorze mille de francs guinéens (794 000 000GNF) en 2021 à six milliards deux cent cinquante mille francs guinéens (6 250 000 000 GNF) en 2022 soit 687, 15% d’augmentation.

Cela est due notamment par notre volonté de commencer a recouvrer pour la première fois à Ratoma la taxe d’équipement pour un montant annuel de 5 milliards de francs guinéens. La Licence de pèche artisanale et traditionnelle qui augmente de soixante-deux millions francs guinéens (62 000 000GNF), les taxes d’état civil et de publicité augmentent chacune de cent millions francs guinéens (100 000 000 GNF) tandis que la taxe d’hygiène et de salubrité publique elle, attend un accroissement de 200 %.

Les droit et redevances du domaine passent d’un milliards six cent Cinquante-trois millions francs guinéens (1 653 000 000GNF) en 2021 à deux milliards sept cent vingt millions quatre cent soixante-quinze (2 720 475 000GNF) en 2022, soit un accroissement de 64,57% », a t-il cité le maire de la commune.

Sana Sylla