Bah Oury au Coeur de la Dechirure Democratique en Guinée ( Par Mathé Bah ) 

0
142

 » Le calendrier pour le retour à l’ordre constitutionnel tel qu’il a été defini ne le sera pas. Parce qu’initialement , il était prevu la fin de la transition à la fin de cette année. Mais à la fin de cette année , ce qui pourrait être organisé ce sera le.referendum constitutionnel « .

Cette declaration tenue sur TV 5 ce samedi 18 Mai 2024 à Kigali par le premier ministre guinéen est une preuve que le CNRD s’accroche à son pouvoir et défie les dires du chef de la junte qui affirmait qu’il ne passera même une minute à la tête du pays après le 31 Decembre de l’année en cours. Cette sortie médiatique du PM réconforte ceux qui ont vu venir ce scenario dans leur position et enfonce dans les tenèbres le discours du 05 septembre 2021 du general (à l’epoque colonel ).

De par cette déclaration, Bah Oury est- il devenu la bonne pioche du regime militaire en disant haut ce qui se tramait par des actes ? Sans se tromper et aux yeux de nombreux citoyens , sur les 3 premiers ministres nommés du regime de Conakry depuis 2021 , Bah Oury est la bonne affaire . Malheureusement, ce pionnier de l’OGDH et un polique aux rangs des plus satires du pays d’il y’a des décennies multiplie les deboires politiques et perd de son image dans son domaine de prédilection . Car , souvenons nous et il n’y a pas longtemps de cela Mister Amadou Oury Bah nous prevenait en disant << une transition qui dure devient un danger >> .

Aujourdhui ce discours n’existe que dans les archives . Pourquoi certaines de nos sommités refusent le bonheur collectif au peuple pendant qu’elles peuvent bien agir pour ce dernier . Sous Alpha Condé la Democratie était en danger , mais avec le CNRD elle agonise au dernier degré . Qu’elle tristesse de vivre dans un pays à reculons où les fondamentaux de la Démocratie sont depieecés . Des medias brouillés , des arrestations arbitraires des manifs interdites , des jugements sur la corruption eternels , manque d’électricité, des chantiers routiers interminables pour ne citer que ceux là . Néanmoins , force est de reconnaitre que ce pouvoir amène le peuple à connaitre le vrai visage des acteurs socio- politique qui ont fait du peuple de Guinée une vache à lait. Albert Camus ne disait-il pas << il n’y a ni justice , ni liberté possibles lorsque l’argent est toujours roi >>.

Ce que je sais , l’histoire retiendra que Bah Oury aura été sous le règne du Comité National pour le Rassemblement et Developpement ( CNRD) au coeur de la dechirure démocratique en Guinée.

Mathé Bah , journaliste