la Guinée envoie la ministre Loupou Lamah en Inde pour négocier du riz –

0
255

L’Inde, premier pays exportateur de riz dans le monde, a interdit l’exportation de riz blanc non basmati, «avec effet immédiat», a annoncé le gouvernement, dont la décision pourrait faire encore grimper les cours internationaux du riz. Cette interdiction doit permettre de «garantir» un approvisionnement «adéquat» pour les consommateurs indiens et d’«atténuer la hausse des prix sur le marché intérieur», a déclaré le ministère indien de la Consommation et de l’Alimentation, dans un communiqué publié jeudi soir. Au deuxième trimestre, les exportations indiennes de riz blanc non basmati ont bondi de 35% sur un an, a indiqué le ministère.
La Guinée est confrontée à une hausse vertigineuse du prix du riz sur le marché. Le riz constitue l’aliment de base du Guinéen. En dépit des plus de 1000 milliards injectés dans les campagnes dites agricoles, le Guinéen peine à trouver à manger. Conscient de cette situation de dégradation des conditions de vie du Guinéen , le gouvernement envoie la ministre du Commerce en Inde. Loupou Lamah est allé à New Delhi pour demander à l’Inde d’accorder une dérogation à la Guinée. Pour le moment l’Inde n’a pas encore réagit face à cette demande.

《 En séjour de travail en Inde, la Ministre 𝗟𝗼𝘂𝗼𝗽𝗼𝘂 𝗟𝗔𝗠𝗔𝗛, accompagnée d’une forte délégation a rencontré M. 𝗣𝗶𝘆𝘂𝘀𝗵 𝗚𝗢𝗬𝗔𝗟, Ministre de la Consommation, de l’Alimentation et de la Distribution publique.

Avec son homologue indien, ils ont échangé sur les voies et moyens de renforcer la coopération entre les secteurs clés des deux pays. Objectif : 𝒅𝒐𝒏𝒏𝒆𝒓 𝒖𝒏 𝒏𝒐𝒖𝒗𝒆𝒍 𝒆𝒍𝒂𝒏 𝒂𝒖𝒙 𝒍𝒊𝒆𝒏𝒔 𝒄𝒐𝒎𝒎𝒆𝒓𝒄𝒊𝒂𝒖𝒙 𝒆𝒕 𝒅’𝒊𝒏𝒗𝒆𝒔𝒕𝒊𝒔𝒔𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕 𝒆𝒏𝒕𝒓𝒆 𝒍’𝑰𝒏𝒅𝒆 𝒆𝒕 𝒍𝒂 𝑮𝒖𝒊𝒏𝒆𝒆》 note le ministère .

Avec guinee3.net

GrandMinka