l’ambassade des États-Unis compte investir 225 000 dollars pour la formation des journalistes –

0
88

La résidence de l’ambassade des États-Unis à Conakry a accueilli mardi soir des éminents journalistes guinéens pour être informés du programme d’investissements de l’ambassade concernant la professionnalisation et la pratique du métier en Guinée.

Pour commencer, l’honneur est revenu à l’ambassadeur des Etats-Unis à Conakry S.E. Troy Fitrell d’étaler de façon sommaire le contenu de ce programme.


Ensuite, vient Alexander Hunt, le responsable des affaires publiques qui a livré en détails ce programme dont voici le contenu integral.

Bonsoir ! Je suis Alexander Hunt, le responsable des affaires publiques à l’Ambassade des États-Unis. Je suis ravi de partager des nouvelles excitantes concernant nos programmes de journalisme à venir dont l’Ambassadeur a parlé.

Premièrement, nous investissons 225 000 dollars dans des opportunités de formation au cours de la prochaine année. Ces programmes bénéficieront à plus de 80 journalistes guinéens et à une douzaine d’autres venant de pays voisins, y compris le Tchad, le Mali, le Niger, le Sénégal, et la Côte d’Ivoire. Des experts renommés du Centre International pour les Journalistes mèneront des formations sur place à Conakry et à N’Zerekore. Ces sessions se concentreront sur l’amélioration de vos compétences en analyse de données, vérification des faits, journalisme d’investigation, et reportage sur les conflits. Notre objectif ultime est de combattre la désinformation, renforcer la cohésion sociale, et améliorer la réactivité, l’inclusion et la responsabilité du gouvernement, en particulier dans les communautés guinéennes à risque.

Deuxièmement, ces programmes de formation comporteront 11 000 dollars de subventions pour des reportages individuels et collaboratifs pour certains participants. Avec un mentorat dédié, ces subventions permettront aux journalistes de mettre en œuvre leurs nouvelles compétences pour produire des rapports basés sur des preuves sur des sujets critiques affectant leurs communautés. De plus, cette initiative favorisera un réseau de journalistes formés, encourageant la collaboration et l’échange de connaissances transfrontaliers.

Enfin, ce soir, nous sommes fiers de présenter les prestigieux Prix de l’Ambassade des États-Unis pour le Journalisme, conçus pour célébrer l’excellence au sein des médias guinéens. Ces prix couvrent huit catégories:

Service Public en Journalisme: Cette catégorie honore l’utilisation des ressources journalistiques au profit du public, notamment les articles, éditoriaux, caricatures, photographies, graphiques, vidéos, bases de données, multimédias ou présentations interactives. Les candidatures devraient montrer des preuves d’impact, comme stimuler une action législative ou la poursuite de malfaiteurs.

Reportage d’Investigation: Cette catégorie célèbre le journalisme d’investigation distingué qui offre une compréhension plus profonde de sujets significatifs et complexes. Il devrait démontrer une maîtrise du sujet, une écriture lucide, une présentation claire et la capacité de mettre les nouvelles dans un contexte significatif.

Rédaction de Reportages : Cette catégorie est destinée aux articles non liés à l’actualité distingués par la qualité de leur écriture, leur originalité, et leur concision. Les candidatures peuvent consister en une seule histoire, un portefeuille d’histoires indépendantes, ou une série d’histoires sur un seul sujet.

Rédaction Éditoriale: Cette catégorie distingue l’excellence en rédaction éditoriale, où la clarté du style, la raison d’être morale, le raisonnement solide, et le pouvoir d’influencer l’opinion publique sont essentiels.

Reportage Visuel : Reconnaissant la photographie ou la vidéographie d’actualité exceptionnelle, cette catégorie se concentre sur le rôle impactant du récit visuel dans le journalisme.

Reportage Audio: Cette catégorie reconnaît l’excellence en journalisme audio qui sert l’intérêt public. Il se caractérise par la qualité du reportage, de l’écriture, et de la production.

Courage en Journalisme: Cette catégorie célèbre le journalisme distingué qui critique et défie les menaces à la liberté de la presse et au professionnalisme journalistique.

Femmes dans le Journalisme: Cette catégorie souligne le rôle des femmes dans la société et leurs contributions dans divers domaines, y compris le journalisme.

À présent, plongeons-nous dans les détails de ces prix prestigieux, afin que vous sachiez exactement comment saisir cette opportunité exceptionnelle. Les candidatures doivent être des œuvres publiées en Guinée pendant 2023 et doivent provenir d’un journal, magazine, service de radio ou de télévision, blog, service de presse, ou site d’actualités guinéen qui publie régulièrement. Les journalistes indépendants, photographes, caricaturistes, chroniqueurs, critiques ou blogueurs qui produisent des œuvres imprimées ou en ligne peuvent participer au concours si leurs œuvres soumises ont été publiées par des journaux, magazines ou sites d’actualités éligibles pendant l’année civile. Les lauréats de ces prix seront sélectionnés en mars 2024 et seront non seulement reconnus pour leur travail exceptionnel, mais seront également invités à participer à l’un de nos programmes de formation, les trois meilleurs recevant des subventions de reportage de 1 000 dollars chacun.

À travers ces initiatives, nous avons pour objectif d’inspirer et de motiver une nouvelle génération de journalistes déterminés à maintenir les normes les plus élevées d’intégrité, de responsabilité, et de précision dans leur reportage. Nous sommes ravis de pouvoir soutenir le corps de presse guinéen à un moment aussi crucial de l’histoire du pays. Nous sommes impatients de voir le grand travail que vous accomplirez au cours de la prochaine année et au-delà.

Compte rendu de Minkael BARRY