1ère édition de ‘’ Les victoires de la musique guinéenne’’ : les organisateurs annoncent les couleurs de l’évènement

12378

Dans le cadre de la tenue de la première édition  ‘’les victoires de la musique guinéenne, l’agence de communication globale et marketing événementiel ELITECOM d’Aboubacar Amadou Camara et le site AFROGUINEE MAGAZINE ont organisé ce lundi 02 septembre, un point de presse pour annoncer la tenue de remise du trophée aux meilleurs artistes 2019 prévue le 21 décembre  prochain à Conakry.

Les victoires de la musique guinéenne se veut être la plus grande cérémonie de distinction des acteurs de la musique  à travers une soirée de gala télévisée sous forme d’un spectacle en direct durant lequel sont décernés des prix dits victoires. Au total vingt (20) catégories seront récompensés  de manière assez large la palette de la filière musique Guinée.

Pour  le directeur général de l’agence de communication ELITECOM, Aboubacar Amadou Camara, c’est un événement unique exceptionnel novateur et fédérateur dans le secteur de la culture guinéenne. «  C’est un événement qui est basé sur l’excellence rien que sur l’excellence, donc c’est la première cérémonie de distinction des stars de la musique guinéenne, » affirme-t-il.

Parlant de la catégorie des artistes en compétition, l’organisateur Aboubacar Amadou Camara, plante le décors et cite quelque unes : il y a les catégories meilleurs artiste de l’année, meilleurs chanson de l’année, meilleurs artiste masculin auteur compositeur, meilleurs artiste féminin compositrice, meilleurs manager de l’année, meilleurs promoteur de l’année, meilleurs promoteur de la diaspora, meilleurs artiste de la diaspora guinéenne, meilleurs l’album de la musique guinéenne, meilleurs album de la musique urbaine et meilleurs de traduit moderne, d’inspiration traditionnelle ou folklorique…

 Les critères de sélection  chapeautée par un comité directeur, intègre et crédible, Aboubacar Amadou Camara indique que, ces critères  ont été rédigés par le comité directeur piloté par Justin Morel Junior, Malick Kébé, Mme Boiro… « Il faut être un artiste guinéen ou d’origine, avoir sortie une œuvre musicale qui s’étend sur l’année 2019 et qui rentre en compte à partir de septembre 2018 jusqu’à nos jours. Et il faudra que cette œuvre revendique une identité culturelle guinéenne, que l’œuvre soit authentique et que vous soyez enregistré dans une maison de disque BGDA ou dans une société et enfin être un artiste professionnelle, » a mentionné le directeur d’événement.

 

Auteur : Sana Sylla. 625.480.252  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here