Cauchemar pour les promoteurs du 3ème mandat: Washington demande à Alpha Condé de respecter la transition démocratique

11075

Lors d’une visite d’Alpha Condé à Washington, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a appelé le président guinéen au respect du processus de transition démocratique, alors que l’on prête au dirigeant africain l’intention de modifier la Constitution pour briguer un troisième mandat 2020. 

Le chef de la diplomatie américaine « a fait part du soutien américain à une transition du pouvoir démocratique et honnête, ce qui impliquera des institutions plus fortes et moins de corruption », a annoncé la porte-parole du département d’Etat Morgan Ortagus dans un communiqué.

Les entreprises américaines sont à la recherche d’un climat politique où la corruption est réduite, a-t-elle ajouté. Ancien opposant historique et premier président démocratiquement élu de cette ex-colonie française d’Afrique de l’Ouest, Alpha Condé, dont le deuxième mandat s’achève en 2020, a souvent contesté la pertinence de la limitation du nombre de mandats, fixée à deux en Guinée.M. Condé, 81 ans, n’a jusqu’à présent pas annoncé de révision de la Constitution afin de pouvoir se représenter en 2020. Mais l’opposition lui attribue cette volonté.

rfi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here