Célébration de la fête du 2 octobre: Alpha Condé dépose une gerbe de fleurs la place des martyrs

9418

La Guinée a célébré ce mercredi 2 octobre 2019, le 61ème anniversaire de son accession à l’indépendance. Grand jour pour notre pays. Alpha Condé a déposé une gerbe de fleurs en hommage à tous les martyrs qui ont donné de leur sang et de leur sueur pour la libération de la Guinée.

C’était à la place des Martyrs à Kaloum devant des presidents des institutions républicaines, le président  de l’Assemblée nationale, le premier ministre, et les corps diplomatiques accrédités en Guinée.

Présent  à cette cérémonie, le président de l’Assemblée nationale, Claude Kori Koundiano a invité le Guinéens à l’unité nationale et au travail.

< Encore une fois,  j’invite  tous mes compatriotes à comprendre que si nous sommes indépendants, c’est que,  nous avons été poussé à prendre cette indépendance pour nous prendre en charge à tout point de vue. Sur le plan politique, sur le plan économique, sur le plan culturel, ce qui nécessite le travail. Pour pouvoir travailler afin de se prendre en charge sur le plan économique, il faut qu’il y ait  l’entente, la cohésion et  l’unité nationale. J’ai toujours invité nos compatriotes à cette unité qui n’est  possible  que si les Guinéens se comprennent et se donnent les mains >>, a t-il souligné.

Pour sa part, Aminata Touré,  fille du premier président de la Guinée et madame  le maire de Kaloum a rendu un brillant hommage aux pères de l’indépendance avant d’inviter les Guinéens à œuvrer à la préservation des acquis de la Guinée et l’unité nationale.

< Nous sommes fières  d’être indépendants  parce que la première fierté d’un homme, c’est d’être libre. Et grâce au président Ahmed Sékou Touré et tous ses compagnons, aujourd’hui la Guinée est un pays libre, indépendant et souverain. Et pour cela, nous somme très fiers  et nous resterons éternellement reconnaissance  à tous nos devanciers qui se sont sacrifiés pour notre pays.

Le message que nous donnerons au peuple de Guinée, c’est un message de paix, de quiétude et de concorde sociale.  Aujourd’hui 02 octobre 2019, nous voulons que les Guinéens  soient unis comme le 02 octobre 1958 parce que je crois que le peuple de Guinée  n’a jamais été uni comme le 02 octobre 1958. Donc, ce que nous demandons au peuple de Guinée, c’est l’union, la fraternité et la solidarité entre tous >>, a t-elle indiqué.

Auteur : Sana Sylla.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here