Conakry ville propre : le gouvernement guinéen reçoit les matériels d’assainissement dans la main de la société Albayrak

18150

Dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des populations et la lutte contre l’insalubrité, la société Albayrak sis dans la commune de Matoto, vient d’offrir un lot de matériels d’assainissement au gouvernement guinéen ce samedi 02 novembre à Conakry.

Ces matériels, dont il sagit sont composés des poubelles, des tracteurs, des machines balayeuses afin de permettre datteindre des objectifs assignés par le gouvernement guinéen.  Pour le ministre d’Etat de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Papa Koly Kourouma a mis loccasion à profit pour dire qu’il vous souviendra, le 9 octobre dernier nous étions à la Primature pour la signature d’un contrat avec la société Albayrak dans le cadre de la professionnalisation de lassainissement et de transfert des déchets dans les (5) communes de Conakry.

Pour commencer cela, il faut un certain nombre déquipements de collecte et de lautre côté, des camions pour le transfert des déchets en vue de faciliter le travail. Aujourdhui, nous sommes là pour dire que les opérations avec la société Albayrak vont commencer très bientôt, car ces équipements qui sont déjà sur le terrain permettront de mener à bien ce contrat »,  indique qu’il le ministre.

Pour lui, dès la semaine prochaine, nous pouvons vous dire que nous sommes à mesure de démarrer effectivement les travaux, c’est pourquoi nous sommes là pour voir que ces équipements sont arrivés et débarqués malgré qu’il y a encore un certain nombre déquipements au niveau du Port.

Pour le responsable des opérations de la société Albayrak, vu les moyens quil dispose et lexpérience quil a dans ce domaine,  il indique que sa société est motivé pour rendre la Ville de Conakry propre. « Nous sommes motivés pour aider les autorités  guinéennes à rendre la ville de Conakry propre. Notre plus grand atout ici,  cest notre collaboration avec le peuple ; quil y ait beaucoup plus demployés guinéens », affirme-t-il.

Auteur: Sana Sylla.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here