Côte d’Ivoire : incontrôlable Guillaume Soro

13004

Si c’était un secret, il était de Polichinelle. Samedi 18 août, dans un palais des sports d’Abidjan chauffé à blanc, l’Union des soroïstes a fait de Guillaume Soro son candidat à la présidentielle. Rien de très surprenant pour ce mouvement créé par des proches de l’ancien rebelle, mais cette nouvelle déclaration a eu le don d’agacer encore un peu plus au RDR.

« Le président est exaspéré par l’attitude de Soro. Lors de leur dernière rencontre, il lui a d’ailleurs conseillé d’être plus solidaire avec le parti », rapporte un membre de l’entourage du chef de l’État. Le 7 août dernier, l’entretien aurait été presque chaleureux.

Il faut dire qu’il intervenait au lendemain de l’amnistie d’un des collaborateurs de Soro, Souleymane Kamagaté, dit Soul to Soul.« Avec cette libération, on enlève à Soro son principal prétexte de récriminations. Avec celle des pro-Gbagbo, on lui enlève son antienne préférée, lui qui s’était autoproclamé chantre de la réconciliation », se réjouit notre source.

JA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here