Guinée: plusieurs jeunes leaders politiques boudent l’opposition et créent le CAR

9409

A la suite des consultations  avec le Premier Ministre Ibrahima Kassory Fofana pour ou contre la nouvelle Constitution, dix partis politiques viennent de quitter l’opposition républicaine en mettant en place une structure appelée  » Cercle des Acteurs pour la République  » (CAR). L’annonce a été faite par ces leaders, ce lundi 30 septembre  à Conakry,  au cours d’une conférence de presse.

Il s’agit entre autres, de ADC-BOC de Ibrahima Sory Diallo qui assure d’ailleurs la coordination, de l’UMP de Siddighi Diallo, du RRD d’Abdoulaye Kourouma, du PPD de Boubacar Diallo et de l’ADR de Taran Diallo.

Selon ces leaders, la création du CAR (Collectif des Acteurs de la République), tire son origine des divergences au sein de la classe politique guinéenne ainsi que de la crise politique née de l’impasse dans le processus relatif au respect de la constitution.

A partir de la création du CAR, ils clament ne plus appartenir à l’opposition républicaine dont le coordinateur Ibrahima Sory Diallo qualifie d’ailleurs d’« être devenue une structure sans fonction».

« Nous avons demandé des réunions à plusieurs reprises au sein de l’opposition républicaine mais il n’y a pas eu de réponses », affirme-t-il.

Quant au front national pour la défense de la constitution (FNDC), ils disent y demeurer comme membres et restent dans l’esprit de celui-ci, qui est de défendre la constitution.

Parmi les objectifs que se fixe le CAR, on peut citer entres autres : regrouper au sein d’un cadre permanent de concertation, les partis politiques de l’opposition, soucieux de promouvoir le développement socio-économique du pays et de garantir la paix et la stabilité pour les générations actuelles et futures ; dénoncer toutes les formes de violation de la constitution, les lois de la République et œuvrer à la création de meilleures conditions pour des compétitions électorales saines ; Et promouvoir une démocratie républicaine, respectueuse et équilibrée ; c’est du moins ce qu’a lu Abdoulaye Kourouma du RRD.

C’est devant  les journalistes que les membres du CAR ont signé tour à tour la charte fondatrice de cette autre plate-forme politique de l’opposition.

 

Auteur : Sana Sylla

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here