Le ministre des Sports Bantama Sow appelle à un « genocide » en Guinée

545

En séjour à l’intérieur du pays pour une mission du parti RPG-arc en ciel, le ministre de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique Sanoussy Bantama Sow a fait un escale à Maréla, dans la préfecture de Faranah.

Cette localité qui est le fief du parti au pouvoir a été le théâtre des violences postélectorales après les élections locales du 4 février.

Au lieu d’agir en politique responsable, Bantama Sow a en langue malinké demandé aux militants du parti au pouvoir de se lever et de se venger sur les militants de l’opposition.

« Ce que je vous dis, il y a des personnes qui n’ont pas honte. N’écoutez pas les vieux fainéants. Ce que je vous dis, suivez cela. Si l’on vous provoque, n’hésitez même  pas. Ripostez et cassez-leur la gueule.

Vous aussi, levez vous et demander au gouvernement de les arrêter. S’ils ne les arrêtent pas, vous aussi venger vous. Traitez chacun en fonction de son comportement. Vous aussi levez-vous,» écoute-t-on cet appelle au génocide dans une vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux.

Egalement à l’intérieur du pays pour une tournée de sensibilisation, le ministre de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté, Kalifa Gassama Diaby a vigoureusement condamné ces propos de son homologue.

 « Ces propos sont graves, encore plus graves de la part d’un représentant de l’Etat. Ces propos sont injustifiables et inacceptables, quand on sait à quel point la violence dans notre pays  créé tant de victimes, de tristesses et de douleurs dans les familles et dans le pays avec leur cortège de frustrations et de sentiments d’injustices,  » lit-on sur guineematin.com .

Lamarana Dansoko 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here