Nigeria: les prostituées menacent de priver les policiers de sexe

14015

Les prostituées de l’État d’Anambra au Nigeria ont menacé de priver de sexe les policiers après les arrestations de leurs collègues dans les principales villes de l’État.

L’une des prostituées identifiée comme Kaamsi, qui affirmait être un chef du groupe à Umunze dans la zone gouvernementale locale d’Orumba Sud, a déclaré samedi à PUNCH que ses semblables avaient décidé de sevrer plusieurs policiers de sexe.

Kamsi, chef de file du groupe des prostituées, a déclaré qu’elles appliqueraient cette décision à partir de ce lundi: “Ces policiers représentent plus de 50% de nos clients, mais ils viennent ici au jardin pour nous harceler et nous intimider quotidiennement.”

“Il y a environ deux jours, pas moins de 10 de nos membres ont été arrêtées et emmenées au bureau du SARS. Elles ont été maltraitées et tellement déshumanisées avant d’être libérées sous caution et recouvrer la liberté.”

Cela se passe tous les jours ici à Umunze, Onitsha, Awka, Nnewi, Ekwulobia, partout. Nous avons donc décidé qu’aucune de nos membres ne «servirait» un policier ici à Umunze et dans tout l’État. “

Interrogée pour savoir si les policiers sont venus à elles en uniforme, Kamsi a déclaré: «Nous les connaissons; nous connaissons presque tous nos clients. Ils n’ont pas besoin de venir à nous en uniforme pour être identifiés.

“Frère, laissez-moi vous dire, nous avons des informations ici. Tous les grands hommes qui viennent ici, nous les connaissons jusqu’au niveau de leur famille. “

Samedi, le média PUNCH s’est rendu compte qu’il y a une semaine environ, le commandement de la police d’Anambra a effectué une descente dans des maisons closes dans diverses villes de l’État et a arrêté pas moins de 120 personnes.

netafrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here