Supçonné de faciliter l’arrivée au pouvoir de dirigeants africains notamment Alpha Condé : Vincent Bolloré va être entendu par la justice

204

C’est une information révélée par le magazine Challenges : Vincent Bolloré pourrait être bientôt convoqué par les juges d’instruction du pôle financier qui enquêtent notamment sur les conditions de reprise de la concession du port de Conakry, en Guinée, et d’un terminal à conteneurs du port de Lomé, au Togo

Le PDG du groupe Bolloré va devoir s’expliquer sur ses activités africaines, à la demande des juges parisiens Serge Tournaire et Aude Buresi.

Les magistrats soupçonnent les dirigeants du groupe d’avoir utilisé leur filiale de communication Havas pour faciliter l’arrivée au pouvoir de dirigeants africains. Et obtenir en échange les concessions portuaires.

Une bombe judiciaire. Selon nos informations, plusieurs dirigeants du groupe Bolloré, dont Vincent Bolloré lui-même, vont être prochainement auditionnés à la demande des juges parisiens Serge Tournaire et Aude Buresi, habitués des grandes enquêtes politico-financières.

En effet, les magistrats soupçonnent le groupe Bolloré d’avoir utilisé sa filiale Havas, un géant de la communication, pour faciliter l’arrivée au pouvoir de dirigeants africains et obtenir, en échange, les concessions portuaires. Deux pays sont dans le collimateur : la Guinée, où Alpha Condé, conseillé par Havas, a remporté les élections, en novembre 2010, puis a éjecté manu militari le concessionnaire du port de Conakry, Nécotrans, pour confier le marché à Bolloré.

En 2010, alors qu’Alpha Condé est en campagne pour l’élection présidentielle guinéenne, il reçoit les conseils d’un dirigeant de l’agence de publicité Havas, Jean-Philippe Dorent. Une agence dans laquelle Bolloré détient des parts. Une fois élu en 2011, Alpha Condé va écarter Getma de la concession du terminal à conteneur du port de Conakry pour la confier au groupe Bolloré Africa Logistic.

A la même époque, Faure Gnassingbé candidat à sa propre succession au Togo fait appel au même Jean-Philippe Dorent pour une partie de sa communication. Quelques mois plus tard, Bolloré reçoit la concession du terminal à conteneur du port de Lomé au détriment de Jacques Dupuydauby.

In Challenges

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here