Vers la mise en place des conseils locaux de sécurité et de prévention de la délinquance dans la commune de Dixinn

4480

Pour la mise en œuvre du projet « partenaires pour la sécurité en
Guionée, la reforme de la police au service du citoyens » financé par
le département d’Etat Américain et mis en œuvre par PartnersGlobal,
COGINTA et le CECIDE ont organisée ce mercredi 24 avril à Conakry, un
atelier de formation des membres du conseil local de sécurité et de
prévention de la délinquance (CLSPD) de la commune de Dixinn.

L’objectif de cette rencontre est de former les membres du conseil
local de sécurité et de prévention de la délinquance sur leurs rôles
et attributions afin qu’ils mutualisent les efforts de leurs services
pour prévenir et lutter contre la criminalité dans leurs collectivité.

Selon, le chargé des programmes de l’ONG COGINTA, Justine Neloumngaye
affirme que, ce conseil à pour bute de statuer sur la sécurité de la
commune.  « Donc le conseil cette réunie de façon trimestrielle pour
pouvoir statuer sur les problèmes sécuritaires, ce qui veut dire qu’il
y a déjà des informations qui remontent au nouveau du conseil à
travers les forums enfin d’essayé de trouver des solutions pour
pouvoir résoudre les problèmes sécuritaires au sein de chaque commune,
» a affirmé la chargée des programmes.

Pour elle, les citoyens doivent savoir que le conseil est là pour
pouvoir répondre à leur attente donc ce qui veut dire que le conseil
prend les initiatives telles que le plan local de sécurité, de
prévention de la délinquance, et à travers ce plan nous prenons la
commune de Dixinn sur les 22 quartiers.

«Si dans les forums on relève que dans ces quartiers ou a constante qu’il y a une forte délinquance à ce qui concerne la consommation de la drogue, le conseil va se
tourner vers ce problème avec la police et la gendarmerie et les
associations des jeunes pour pouvoir sensibiliser les jeunes et
pouvoir également d’organiser les recherches pédestres sur ces zones, » dit-elle.

De son côté, le coordinateur de la police de proximité Mohamd Cissé,
déclare que, le conseil local de prévention de la délinquance est mise
en activité pour développer toutes les initiatives pouvant aller à la
consolidation de la paix et à la protection des personnes et des biens
sur l’ensemble du territoire d’une commune.

« Donc ici nous avons été désigné enfin de faciliter la communication et la concertation, je
pense bien que cet atelier va permettre à la commune de Dixinn de
capitaliser et d’engagé tout le processus de la mise en place la
police de proximité sans ces organes de concertation il n’exige pas de
police de proximité, » déclare le coordinateur de la police de
proximité.

A rappeler que, les membres du (CLSPD) de Dixinn seront amenés  à : a
mener des pistes de réflexion sur les problèmes d’insécurité qui se
posent au niveau de la collectivité à travers la réalisation d’un
diagnostic local de sécurité participatif ; parvenir au consensus le
plus large possible sur une approche locale de prévention de la
délinquance et de la lutte contre l’insécurité ; définir des objectifs
communs pour la préservation de la sécurité et de la tranquillité
publique, notamment à travers la définition d’un plan local de
sécurité et de prévention de la délinquance et enfin organiser des
partenariats durables avec des organisations aptes à contribuer à la
résolution des problèmes identifiés.

Auteur : Sana Sylla

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here