Visite de Karim Wade à Conakry : Précisions sur les relations Kassory Fofana et la famille Wade

126

L’information sur le prochain séjour de Karim Wade à Conakry, a alimenté la toile dernièrement. Si à Dakar la présidence de la République comme le camp de Karim Wade ne commente pas l’affaire, à Conakry, on se défend de toute ingérence.

Et on préfère parler de « visite privée » d’un ami du Premier ministre. Mais, les informations données par le camp du Premier ministre guinéen pour montrer une vielle proximité avec Karim Wade, semblent légères face à la vérité historique, a-t-on appris de nos confrères de Kewoulo.

A l’étranger, où il séjourne actuellement le N°1 guinéen, a acquiescé le coup et fait savoir, à son entourage, qu’il est complètement étranger à cette future arrivée en Guinée du candidat déclaré du Pds à la présidentielle sénégalaise.

A en croire un proche du chef de l’Etat guinéen, « ce sont les services secrets qui ont inventé cette histoire de toute pièce en y mêlant Alpha Condé », sans jamais préciser à Kewoulo de quel service il s’agit. Pour cette source, « c’est inadmissible qu’on puisse croire que Alpha  Condé puisse soutenir Karim Wade alors que l’on connaît les relations exécrables qui existent entre le N°1 guinéen et l’entourage d’Abdoulaye Wade », a-t-il rappelé.

« D’ailleurs, vous vous rappellerez de la levée de bois verts dont Alpha Condé a fait l’objet de la part de proches d’Abdoulaye Wade qui l’accusaient d’avoir été ingrat envers le pape du Sopi. »

S’est remémoré cette source proche de la présidence guinéenne. Si ce proche d’Alpha Condé nie crânement l’implication du locataire du palais de Sékoutouréya dans le prochain séjour de Karim Wade à Conakry, pour une autre source ayant longuement fréquenté le président guinéen, il ne faut jamais dire jamais avec Condé.

« C’est vrai que Alpha Condé n’a jamais aimé Abdoulaye Wade. Et il n’aime, aussi, pas Macky Sall. Mais, pour empêcher le président sénégalais de travailler, il est capable de s’allier avec le diable. Sa haine est tenace. »

Contrairement à ce qui a été véhiculé par des proches du Premier ministre guinéen; informations ventilées dans la presse, Karim Wade et Kassory Fofana ne se sont pas connus aux Usa. « Karim Wade n’a jamais étudié aux Etats-Unis. Il a étudié en France et en Angleterre. Mais, jamais aux Usa », a témoigné, à Kewoulo, un proche d’Abdoulaye Wade ayant longuement veillé sur le jeune Karim Wade pendant son cursus scolaire.

« Il se peut que Karim soit allé aux Usa, en stage; parce que il était très bon en anglais. Mais, cette version guinéenne de rencontre pendant les études aux Usa, est fausse», a-t-il tenu à préciser, tout en requérant l’anonymat.

« C’est El hadji Boubacar Kane, un conseiller de l’ancien président sénégalais qui a mis Kassory Fofana en relation avec la famille Wade. », soutenu une source bien au fait de ces relations amicales.

« El hadj Boubacar Kane avait fait croire à Abdoulaye Wade que Kassory Fofana avait le meilleur profil pour succéder à Lanssana Conté  qui lui aussi, parce que très lié à Abdou Diouf, détestait Wade. Et depuis lors, Abdoulaye Wade a pris Kassory sous son aile en l’aidant financièrement. D’ailleurs, Kassory fait partie des personnalités étrangères à qui Abdoulaye Wade avait offert une des Mercedes S 350 que le Sénégal avait acquis lors du sommet de l’Organisation de la conférence Islamique ».

Voilà pourquoi, une fois au pouvoir, l’ancien protégé de Wade a décidé de servir une rampe de lancement à Karim Wade. Avec ce geste, Kassory Fofana essaie de rendre la monnaie à ses anciens bienfaiteurs.

Xalimasn.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here