FÊTE DE L’INDÉPENDANCE : LE PEUPLE SOUVERAIN DE GUINÉE ENVOIE UN SIGNAL FORT À LA CÉDEAO

0
10903

Ça s’appelle simplement « Du jamais vu en République de Guinée » depuis plusieurs décennies. Tenez ! Dimanche, 2 octobre 2022, en marge de la célébration, en communion, aux quatre coins du pays, du 64e anniversaire de l’accession de la Guinée à l’indépendance et à la souveraineté internationale, le Peuple souverain de Guinée, comme un seul homme, a répondu aux dirigeants de la CÉDEAO.

De Yomou à Conakry, en passant par Koundara, Siguiri et Forécariah, les Guinéens se sont fortement mobilisés pour signifier au monde entier leur adhésion inconditionnelle aux nobles idéaux prônés par le CNRD et le Président de la Transition, Chef de l’État, Commandant en Chef des Forces Armées, le visionnaire doublé du Messie National, Son excellence le Colonel Mamadi Doumbouya.

A l’instar des compatriotes des villes et villages du pays profond, les habitants de Conakry et environs, qui se sont fortement mobilisés sur la mythique Esplanade du Palais du Peuple, ont envoyé un signal fort aux dirigeants de la Cedeao, en leur signifiant, gestes et actes évocateurs à l’appui, que le Peuple de Guinée est totalement debout pour accompagner le CNRD et son dynamique Président dans leur noble mission de refondation de l’État.

Bref, le 02 octobre 2022 fut une occasion exceptionnelle pour les Guinéens et Guinéennes, de répondre, unanimement, librement, volontairement, stratégiquement et diplomatiquement, sans la moindre pression, encore moins une quelconque manipulation, à ceux qui pourfendent le CNRD et le Colonel-libérateur.

C’est devant un parterre de diplomates que le Peuple de Guinée a spontanément manifesté, à l’Esplanade du Palais du Peuple, à travers des ovations nourries, leur affection et leur attachement inconditionnels aux idéaux de l’enfant prodige de Kankan Nabaya.

Cette liesse populaire spontanée, venant de toutes les couches socioprofessionnelles du pays, étaient tellement émouvante que le Président de la Transition, presqu’au bord des larmes, fut obligé de se se retirer prématurément, à l’effet d’éviter des bousculades malheureuses.

Avec le CNRD et le Colonel Mamadi Doumbouya, c’est la Guinée et les Guinéens qui gagnent…

Mandian SIDIBÉ, Journaliste