Guinée : le ministre de la santé Mamadou Pathè Diallo lance les activités de la campagne en marche vers KIGALI

0
1075

Dans le cadre de la lutte contre les maladies tropicales négligées et le paludisme par la réalisation des activités de plaidoyer en Guinée, le ministre de la santé et de l’hygiène publique M. Pathè Diallo a procédé ce vendredi 1er avril 2022 à la cérémonie de lancement officiel de la campagne en marche vers Kigali.

Placée sous le thème « Zéro palu je m’engage et Non aux MTN dans le cadre de la mutualisation des activités de lutte contre ces deux maladies. »

Dans son discours de circonstances, M. Dopavogui Salomon, directeur exécutif de l’ONG jeunesse secours, vice président de la coalition non aux MTN indique : « Depuis 2000, le nombre de décès dus au paludisme a diminué de 50%, mais les progrès se sont ralentis ces dernières années. On dénombre encore plus de 200 millions de cas par an et plus de 400.000 décès, enfants mourant du paludisme toutes les deux minutes. Passant des MTN elle touche plus de 1,5 milliard de personnes dans le monde, les MTN sont responsables de milliers de décès évitables chaque année et provoquent des handicaps à long terme de perpétuent le cycle de la pauvreté », a souligné.

Par la suite il a expliqué que la campagne  » En Marche vers Kigali  » est menée par un groupe d’OSC partageant les mêmes idées et représentant une série de pays africains francophones anglophones de l’Afrique de l’ouest et du centre : « les objectifs de cette campagne est D’accroître la sensibilisation et l’engagement du public sur les MTN et le paludisme en Afrique anglophone et francophone; Générer une demande au niveau national pour un financement accru et une meilleure gestion des MTN et du paludisme; Encourager l’adoption de la campagne au niveau national, avec les OSC à la tête des efforts; parlant la Guinée il s’agira spécifiquement à accroître ou maintenir l’engagement politique en faveur du contrôle et de l’élimination des MTN; Plaider pour le décaissement effectif de la ligne budgétaire consacrée aux MTN et au paludisme; les capacités de plaidoyer et de communication pour galvaniser et soutenir les choses de la lutte contre les MTN et le paludisme donateurs à s’engager activement dans le financement de la lutte contre le paludisme et les MTN d’ici fin décembre 2022; développer des mécanismes appropriés de gestion de ressources internes facilitant l’investissement du secteur privé dans la lutte contre le paludisme enfin assurer la mise en œuvre effective d’au moins 95% des activités prévues pour le financement interne », a déclaré le directeur exécutif.
Pour sa part, le ministre de la santé et de l’hygiène publique Mamadou Pathè Diallo, a remercier l’organisation pour une telle activité d’envergure nationale permettant de renforcer la mobilisation des ressources financières en faveur de la lutte contre les maladies tropicales négligées et le paludisme par la réalisation des activités de plaidoyer. « La Guinée lance cette campagne sous le thème Zéro palu je m’engage et Non aux MTN dans le cadre de la mutualisation des activités de lutte contre ces deux maladies. Le Gouvernement Guinéen maintient sans relâche la lutte contre le paludisme et les MTN parmi les priorités nationales et ne ménagera aucun effort pour le déploiement de toutes les ressources nécessaires afin d’atteindre les objectifs nationaux.
Sana Syllaactivités de la campagne en marche vers KIGALI
Dans le cadre de la lutte contre les maladies tropicales négligées et le paludisme par la réalisation des activités de plaidoyer en Guinée. Le ministre de la santé et de l’hygiène publique M. Pathè Diallo a procédé ce vendredi 1er avril 2022 à la cérémonie de lancement officiel de la campagneen marche vers Kigali.
Placée sous le thème Zéro palu je m’engage et Non aux MTN dans le cadre de la mutualisation des activités de lutte contre ces deux maladies.
Dans son discours de circonstances, M. Dopavogui Salomon, directeur exécutif de l’ONG jeunesse secours, vice président de la coalition non aux MTN indique : « Depuis 2000, le nombre de décès dus au paludisme a diminué de 50%, mais les progrès se sont ralentis ces dernières années. On dénombre encore plus de 200 millions de cas par an et plus de 400.000 décès, enfants mourant du paludisme toutes les deux minutes. Passant des MTN elle touchant plus de 1,5 milliard de personnes dans le monde, les MTN sont responsables de milliers de décès évitables chaque année et provoquent des handicaps à long terme de perpétuent le cycle de la pauvreté », a souligné.
Par la suite il a expliqué que la campagne  » En Marche vers Kigali  » est menée par un groupe d’OSC partageant les mêmes idées et représentant une série de pays africains francophones anglophones de l’Afrique de l’ouest et du centre : « les objectifs de cette campagne est D’accroître la sensibilisation et l’engagement du public sur les MTN et le paludisme en Afrique anglophone et francophone; Générer une demande au niveau national pour un financement accru et une meilleure gestion des MTN et du paludisme; Encourager l’adoption de la campagne au niveau national, avec les OSC à la tête des efforts; parlant la Guinée il s’agira spécifiquement à accroître ou maintenir l’engagement politique en faveur du contrôle et de l’élimination des MTN; Plaider pour le décaissement effectif de la ligne budgétaire consacrée aux MTN et au paludisme; les capacités de plaidoyer et de communication pour galvaniser et soutenir les choses de la lutte contre les MTN et le paludisme donateurs à s’engager activement dans le financement de la lutte contre le paludisme et les MTN d’ici fin décembre 2022; développer des mécanismes appropriés de gestion de ressources internes facilitant l’investissement du secteur privé dans la lutte contre le paludisme enfin assurer la mise en œuvre effective d’au moins 95% des activités prévues pour le financement interne », a déclaré le directeur exécutif.
Pour sa part, le ministre de la santé et de l’hygiène publique Mamadou Pathè Diallo, a remercier l’organisation pour une telle activité d’envergure nationale permettant de renforcer la mobilisation des ressources financières en faveur de la lutte contre les maladies tropicales négligées et le paludisme par la réalisation des activités de plaidoyer.

« La Guinée lance cette campagne sous le thème Zéro palu je m’engage et Non aux MTN dans le cadre de la mutualisation des activités de lutte contre ces deux maladies. Le Gouvernement Guinéen maintient sans relâche la lutte contre le paludisme et les MTN parmi les priorités nationales et ne ménagera aucun effort pour le déploiement de toutes les ressources nécessaires afin d’atteindre les objectifs nationaux.
Sana Sylla