LA LISTE DES PERSONNALITÉS MORTES MYSTÉRIEUSEMENT AUTOUR D’ALASSANE OUATTARA

0
318

Trop de cadavres dans les placards du pouvoir de Ouattara ou Hades le Dieu grec de la mort:

L’ ASCENSION

1) Abdoulaye Fadiga, gouverneur de la Bceao décède le 11 Octobre 1988,
Il est remplacé par un certain Allassane Dramane Ouattara ce même Octobre 1988;

2) Le premier Mari de Dominique Nouvian Folleroux , un Français, propriétaire de l’agence de promotion immobiliere AICI Meurt dans les années 90;

3) Bamba Vamoussa, ancien ministre de l’éducation nationale, intime aussi à Dominique Nouvian folleroux meurt à la suite d’une courte maladie dans les années 90;

4)Houphouet Bobigny meurt. Les dernières personnes à l‘avoir vu sont Ouattara Dramane et Dominique

5) Djenny Kobenan George, Secrétaire Général du RDR décède le 19 Octobre 1998, il est remplacé le 1er Août 1999, par un certain Allassane Dramane Ouattara

LA QUÊTE DU POUVOIR

1) Balla Keita alors SG de l’UDPCI, meurt le 1 Août 2002 à Ouagadougou lors d’une réunion décisive pour un coup d’état contre Laurent Gbagbo

2) Emile Boga Doudou et Gl Guehi Robert respectivement Ministre d’état ministre de l’intérieur et ancien chef d’état meurent comme bon nombres d’officiers de l’armée lors du sanglant coup d’état du 19 septembre 2002

3) massacre des ivoiriens à l’ouest et à Abidjan, respectivement par les rebelles dirigés par un certain Soro Guillaume et l’armée française.

4) des milliers de morts lors de crise poste électorale 2010 avec à la clé l’arrestation du président Laurent Gbagbo et l’assassinat de Tagro Désiré alors secrétaire général de la présidence.

CONSERVATION DU POUVOIR

1) Assassinat du sergent chef Ibrahim Coulibaly dit IB le 27 Avril 2011 pour atteinte à la sûreté de l’état.

2) Déportation à la Haye de l’ancien Président de la République Laurent Gbagbo le 29 Novembre 2011 pour y être jugé pour crime contre l’humanité.

3) maintien pendant 11 ans en prison et/ou en exil des militants de l’opposition et des militaires ayant servi sous le président Gbagbo.

4) contrainte à la démission de l’ex chef rebelle Soro Guillaume alors président de l’assemblée nationale le 08 Février 2019

5) Issiaka Ouattara dit Wattao, alors colonel major de l’armée ivoirienne, jugé trop proche de l’ex président de l’assemblée nationale démissionnaire, meurt d’une mystérieuse maladie le 05 Janvier 2020 aux USA.

6) alors que l’on s’attendait à une passassion de pouvoir du clan Ouattara à un autre membre du clan pour une autre dynastie, le premier ministre Amadou Gon Coulibaly meurt le 08 Juillet 2020 au palais présidentielle de la Côte d’Ivoire.

7) Sidiki Diakite, Ministre de l’administration territoriale, décédé subitement il y a peu.

8)accusé de complot pour s’être pas trop impliqué dans la campagne pour le 3eme mandat anticonstitutionnel, alors dauphin constitutionnel, le premier ministre Hamed Bakayo meurt d’une mort suspecte en Allemagne le 10 Mars 2021.

N. B: sans oublier, Le Ministre Boga Doudou, les généraux Dali Oble et Dagrou Loula, Manhan Gahe, Jean Jacques Bechio, Ben Soumahoro, Paul Dokoui, Bohoun Bouabre, Gomon Diagou, Sangare , Marcel Gossio, Kassarate, Pr Ba Zeze, Sidy Diallo, Tia Kone, les Presidents Diby Charles Koffi et Marcelle Zady Kessié.

Ça fait beaucoup de morts tout de même… Pourquoi tant de morts jalonnent l’ascension et la gestion  du pouvoir Ouattara.

 

Millé Claude Mrandjo pour coupfrancpoint.com

Commentaires