Vers la 2ème Edition de la semaine de la culture et de la cohésion sociale à Dinguiraye

0
3656

Dans le souci de promouvoir la paix et le développement inclusif et durable dans leur préfecture, l’association Dinguiraye Réflexion et Action était devant les hommes de médias ce mercredi 31 juillet à la maison de la presse de Kipé. Cela, pour annoncer l’organisation de la 2ème édition de la semaine de la culture et de la cohésion sociale dans leur localité du 10 au 19 Aout 2019.

Cette année le thème choisie par l’association est ‘’ la paix, gage de développement de la préfecture de Dinguiraye’’. Une association à but non lucratif créée en 2017. Régie par une politique et des principes clairs qui encadrent et orientent son action en tenant rigoureusement compte de certaines valeurs d’éthique qui fondent l’universalité en ce 21èmesiècle.

Selon Macki Guissé président du comité d’organisation de l’événement, la politique et ces principes de l’association engagent en effet, combattre toutes formes de discriminations, en conséquence, Dinguiraye Réflexion et Action agit et interagit sans considération de l’appartenance politique, religieuse, du genre, et de l’orientation sexuelle ou de l’ethnie.

Plus loin, il ajoute aussi que l’association reste très attachée à des valeurs telles que : « la promotion de la solidarité, de la justice, du respect de la dignité humaine, de l’intégrité morale et du sens de l’honneur. Ils comptent également à des membres ayant des expériences, des profils et des compétences divers et variés mais ayant aussi un engagement résolu et une volonté ardente, sera toujours auprès des populations pour définir les besoins réels à prendre en considération pour amorcer un véritable processus de développement de la préfecture, » a précisé M. Guissé.

Parlant de vision, le président du comité d’organisation Macki Guissé dira que : « notre vision est de voir cette plate-forme citoyenne progressé, d’une part, à promouvoir un développement inclusif et durable de Dinguiraye, et d’autres part, qui s’emploiera à aider les filles, fils et les amis à mieux contribuer aux efforts de développement économique, environnemental, culturel et social de la préfecture afin d’améliorer les conditions de vie de ses populations, » a conclu M. Guissé.

Auteur : Sana Sylla.