Ligue 1 Salam: champion de Guinée, le Horoya AC termine la saison en beauté face à SOAR ( 1 – 0 )

0
1393
Pour son dernier match en Ligue 1 saison 2021/22 ans au Stade GLC de Nongo, le Horoya AC, déjà sacré, a dû batailler ferme pour faire entendre raison (1-0) à la SOAR, son bien coriace dauphin. Il a signé sa 20ème victoire grâce à un petit chef d’œuvre de Boniface HABA.
Comme ils savent le faire, les Matamkas démarraient pied au plancher lorsque Dramane NIKIEMA trouvait Bonifce HABA en profondeur, lequel centrait le ballon repris par Pape Abdou NDIAYE. Malheureusement son tir était sorti de la lucarne (8ème).
Puis une tête d’Ibrahima Aminata CONDE passait légèrement à côté de la barre transversale (11e). Pour la SOAR, c’est à la 14e que le latéral droit très tranchant Ousmane Makale SYLLA passait ses adversaires en vitesse avant de faire un centre qui ne donnait rien.
Ensuite, Mohamed CAMARA utilisait le côté droit pour envoyer un centre raté par Djibril Katty SYLLA, pourtant esseulé dans la surface de Moussa CAMARA (22e). Le Horoya AC poussait même le coach Souleymane CAMARA à effectuer un double changement dans ce match très tendu dont la 1ère mi-temps se terminait sans but (0-0).
Au retour des vestiaires, c’est la SOAR qui montrait en premier l’envie de marquer, (51e). Etienne BONGONO s’infiltrait sur le flanc droit avant d’envoyer un tir qui passait légèrement à côté des buts de Moussa CAMARA.
Le Horoya AC ne cédait pas et mettait le pied sur l’accélérateur. Son latéral Khadim DIAW, comme souvent lorsqu’il attaque, déposait un ballon sur la tête de Pape Abdou NDIAYE (59e) qui sautait plus haut que tout le monde mais voyait son tir passer au-dessus du cadre.
A son tour, Morlaye SYLLA décalait un ballon pour Boniface HABA dont tir ne donnait pas un meilleur résultat.
Il a fallu attendre la 75e pour voir Morlaye SYLLA éliminer tout le monde avant de voir son ballon touché de la main dans la surface. Hélas, le penalty était raté par Yakhouba BARRY, mais c’est finalement Boniface HABA qui reprenait un ballon de Khadim DIAW pour l’ouverture du score (81e). Après le but, les esprits s’échauffaient côté SOAR, alors que pendant ce temps le Horoya AC faisait circuler calmement son ballon pour s’imposer et fêter le titre.