Sidiki Diabaté révèle comment il a perdu son doigt

0
3916

Après le Mali son pays, Sidiki Diabeté fait de la Côte d’Ivoire son pays adoptif. La star malienne y séjourne régulièrement. Lors d’une émission TV à Abidjan, le prince de la Kora est revenu sur un épisode douloureux de sa vie, la perte de son doigt. Voici ce qu’il relate.

« Mon père aime beaucoup les voitures. Il en avait plus d’une vingtaine. Il a acheté une Mercedes et il avait un chauffeur qui s’appelait Madouni.  Chaque jour que Dieu fait, c’est lui qui était chargé de faire l’entretien de toutes les voitures. J’avais à l’époque 8 ou 9 ans. Il avait levé le capot du véhicule. Quand on est à l’intérieur du véhicule, lorsque le capot est levé, on ne voit pas celui qui est devant. Donc pendant que Madouni était dans le véhicule, je suis venu et j’avais la main sur une courroie. Et il a démarré la voiture sans savoir que j’étais là. C’est ce qui a coupé mon doigt ».

Il est également revenu sur sa relation avec Mamacita qui l’a conduit en prison. « Ce jour-là, je me suis dit que rien ne va se passer. C’est moi-même qui suis parti. On n’est pas venu m’arrêter. Je suis parti les (les policiers) voir et ils ont dit qu’ils vont me garder …

Il y a une seule chose qui m’a rendu fort dans cette histoire, quand j’ai appelé mon père, je lui ai dit que j’ai été arrêté, il a pleuré au téléphone, et il m’a dit: fils, si tu viens vraiment de moi, et que c’est moi ton père, dis-toi que tu vas avec ma bénédiction en prison(…)

Dis-toi que tu sortiras grand dans cette affaire » (…) ç’a été une grande leçon pour moi parce que ça m’a permis de comprendre beaucoup de choses, et ça m’a permis aussi de connaître les gens qui sont prêts pour moi. »

Culturebene.com