Célébration de l’an 60 de l’indépendance en Guinée : Onze chefs d’Etat africains répondent à l’invitation d’Alpha Condé

25083

La Guinée à fêté l’an  60ème  anniversaire de la souveraineté nationale de notre pays ce mardi 02 octobre au stade du 28 septembre de Conakry. Du jamais vu  sur la houlette d’Alpha Condé depuis son accession à la tête de la Guinée une telle mobilisation. Une 2ème fois dans histoire du stade de 28 septembre, que le peuple de Guinée fortement mobilisé à ce jour mémorable de la célébration de l’accession à l’indépendance de notre pays.

Une fête à la dimension de  l’événement qui a  mobilisé la présence de onze chefs d’Etats africains venus  de différents  horizons.

Idriss Déby Itno du Tchad, Denis Sassou N’Guesso du Congo, Faure Essozimna Gnassingbé du Togo, Mohamed Ould Abdel Aziz de la Mauritanie, Mahamadou Issoufou du Niger, Ali Bongo Ondimba du Gabon, Macky Sall du Sénégal, Ibrahim Boubacar Keïta du Mali, Roch Marc Christian Kaboré du Burkina, Nana Akufo-Addo du Ghana et George Weah du Liberia ont tous répondu à l’invitation de leur homologue Alpha Condé.

De l’esplanade, à l’intérieur du stade en passant par la cour et les rentrées principales, un important dispositif sécuritaire est mis en place pour sécuriser les citoyens. Des agents à la fois de la Police et de la Gendarmerie sont visibles en grand nombre.

Tous  venus  pour rendre hommage aux pères fondateurs du panafricanisme, le chef de l’Etat guinéen, en blanc a déclaré qu’en 1958 la Guinée a osé dire « Non » et demander son indépendance au dirigeant français, Général De Gaulle  pour faire face à son destin.

« Le président Sékou Touré, Barry Diawadou et Barry III ont su tous les trois se donner la main. Mais pourquoi pas les jeunes d’alors qui doivent prendre leur destin en main pour préserver  l’unité et à la cohésion nationale, sans oublier  les simples citoyens, les acteurs anonymes qui se sont à l’époque mobilisés pour la liberté et l’indépendance, et tous ceux qui ont donné leur vie et leur sang afin que la Guinée occupe une place majeure dans le cercle des nations indépendantes »,  déclaré le président guinéen au stade du 28 septembre.

Auteur : Sana Sylla

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here