Le général Konaté a-t-il pris les commandes de l’UDIR?

231

peine rentré de Dubaï, où il vient de profiter de vacances de rêves, l’ancien président de la transition est, malgré lui, depuis quelques heures, au centre d’une rumeur qui lui prête des ambitions politiques. Selon la rumeur qui s’est répandue, jeudi, comme une traînée de poudre dans la cité, le  » Tigre » est le président du parti politique dénommé Union pour la Défense des Intérêts Républicains ( UDIR ).

Le jeune homme d’affaires, Bouya Konaté, est le dirigeant de cette nouvelle formation politique. Il est un cousin germain du général Sékouba Konaté. Au téléphone de Nouvelledeguinee.com, le jeune politique recadre le débat.
Sans tourner autour du pot, il balaie du revers de la main la rumeur selon laquelle l’UDIR est dirigée et télécommandée par l’ancien homme fort de Conakry.
 » Le général n’est pas intéressé. Il est militaire.Il faut qu’il enlève la tenue, d’abord, pour prétendre à une quelconque activité politique. Un militaire ne peut pas être leader d’un parti politique.
Moi, Bouya Konaté, je suis le seul dirigeant de l’ UDIR. Je suis son initiateur. Je suis le seul pilote de ce parti avec des amis. Le seul lien entre ce parti et le général Konaté, c’est Bouya Konaté. Pour des raisons familiales
« , tempête Bouya Konaté, visiblement en colèree contre les colporteurs de cette rumeur.
Ancien président de la transition, le général Sékouba Konaté n’avance jamais masqué. D’après ses proches, le jour où le  » Tigre » va décider de jeter dans les eaux noires et agitées du marigot politique guinéen, il va le faire à visage découvert.
 » Le général Konaté est un homme qui ne fuit jamais ses responsabilités. Ce n’est pas un lâche. Ce qui’il a à faire, il le fait sans l’aval de Paul ou Pierre« , recadre ce proche de l’ancien président de la transition. Avant de conclure que le généralissime, figure forte de l’armée guinéenne, n’est pas du genre à taire ses opinions ou positions.

In nouvelle de guinee.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here