Malick Sankon et Aboubacar Soumah seraient derrière l’agression contre le domicile de Cellou Dalein

216

La journée du jeudi a failli être fatidique pour le chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo. Après sa conférence de presse du mercredi où il a indiqué qu’il n’acceptera pas les résultats truqués des élections locales. Le jeudi, nous dit-on, le Directeur Général de la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale (CNSS), Malick Sankhon et le député de Dixinn, Aboubacar Soumah seraient derrière ces jeunes loubards qui sont partis agressé Cellou Dalein à son domicile.

« Des jeunes armés de gourdins, de cailloux et d’autres armes blanches sont venus s’attaqués au domicile du chef de file de l’opposition, un des neveux de Cellou a été gravement blessé au niveau de la tête », nous confie un riverain qui est témoin oculaire.

Joint au téléphone, Cellou Dalein Diallo accuse Malick Sankon et son ancien allié Aboubacar Soumah. Ces derniers temps, chacun de ces deux accusés avait annoncé le recrutement de plus de 1000 jeunes miliciens pour s’attaquer à l’opposition.

« En Guinée, il n’y a pas l’Etat de droit. J’ai été attaqué au vu des forces de l’ordre et dans l’indifférence totale de ces dernières, ils n’ont rien fait pour maîtriser les jeunes loubards parce qu’ils ont reçu l’ordre d’Alpha Condé de m’attaquer. Ce que j’ai échappé est très frustrant et dangereux » déplore le chef de file de l’opposition.

Kadiatou Kamara

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here