les anciens ministres ont rendu les véhicules du service –

0
241

 

Selon nos informations, les anciens ministres n’étaient pas au courant de ce qui se tramait au palais Sekoutoureyah.

Certains d’entre eux ont appris par la RTG. Peu après le décret, les anciens ministres ont été sommés de libérer les bureaux , par les secrétaires généraux.

Le CNRD qui a pris le pouvoir le 5 septembre 2021 tente de reprendre la main après la nomination que des civils dans le gouvernement. La guerre froide entre le premier ministre Bernard Goumou et le ministre de la Justice, Alphonse Charles Wristh est la goutte d’eau qui a fait déborder la vase. À cela s’ajoute la crise économique sans précédent.

La cherté de la vie, la restriction de l’internet, le brouillage des fréquences, la cherté de la vie, le manque d’électricité, la menace de grève des syndicats, voilà un cocktail au quel le CNRD tente de faire face .

Aussitôt l’injonction lancée par le chef d’Etat major général des armées, les anciens ministres se sont précipités pour déposer les véhicules de service au garage gouvernement. Tous les ministres qui étaient au pays ont rendu les véhicules avant 22 heures.

Bernard Goumou, Rose Poa Pricemou de la coopération internationale , Moussa Cissé de l’Economie , Lanciné Condé du Budget rentraient fraîchement de Dubai. Morissanda Kouyaté des affaires étrangères, lui représente la Guinée au sommet de l’union Africaine à Addis-Abeba. Il serait en route pour Conakry. Les membres du Gouvernement qui étaient à Dubaï n’ont pas eu le temps de faire le compte rendu du sommet.

Lundi matin, les membres du CNRD se retrouvent très tôt au palais Mohamed V . Des décisions fortes sont prises. La dissolution du gouvernement mais aussi la poursuite des anciens ministres, soupçonnés d’avoir détourné de l’argent.

La Guinée est en attente d’un autre gouvernement. Le gouvernement Bernard Goumou est caractérisé par l’immobilisme. Mamadi Doumbouya serait déterminé à traduire les anciens ministres devant la CRIEF.

Doura

GrandMinka