vers l´élaboration et la validation d´un programme national de recensement administratif d´état civil –

0
47

Le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation a élaboré une stratégie nationale de communication et de mobilisation sociale ce jeudi 07 septembre 2023 à travers un atelier de programme national de recensement administratif à vocation d’état civil (PN-RAVEC) en vue de la rendre plus efficace dans le pays.

« Nous sommes réunis pour la présentation et la validation de la stratégie nationale de communication et de mobilisation sociale du programme national de recensement administratif à vocation d’état civil. Les acteurs de la société civile, les partenaires techniques et financiers, les cadres de l’administration, les responsables des médias publics et privés sont venus voir pendant deux jours le contenu de cette stratégie nationale, analyser et faire des amendements afin de pouvoir permettre aux acteurs qui ont la charge de conduire ce programme d’être dotés d’un document de référence en termes de communication et de mobilisation sociale des citoyens à la base », a affirmé le ministre Mory Condé.

De son côté, la ministre de l’Information et de la Communication Aminata Kaba a indiqué aussi le rôle des médias dans ce programme.

« Le rôle que doivent jouer les médias et les organes de presse dans ce processus est quand même capitale, parce que la prise en main de tous les citoyens est nécessaire. Et pour cela, la communication joue un rôle majeur. D’où l’importance de ce genre d’atelier pour que tous les acteurs de toutes les parties prenantes puissent comprendre la stratégie qui est mise en place, qu’ils puissent se l’approprier et ensuite pour que la partie communication au niveau du citoyen lambda soit beaucoup plus édifiante. Je pense que ce qu’on est en train de faire comme travail est assez lourd mais quand même important dans le sens où cela a déjà été fait dans les autres pays. Il est important que les Guinéens aussi répondent aux standards et normes en la matière pour avoir un identifiant unique pour que lorsqu’un Guinéen lambda, que ce soit pour avoir un passeport, une carte d’identité ou bien une carte bancaire, surtout avec le problème d’homonymie que nous connaissons tant dans ce pays-là, qu’on puisse faire le distinguer entre Aminata Kaba, ma personne, et une autre Aminata Kaba grâce à cet identifiant personnel unique », a t-elle précisé la ministre Aminata.

Sana Sylla

GrandMinka