l’animatrice DIA DIA RIM d’Ervasion TV se lance dans l’entrepreneuriat à travers son salon de beauté » Style and beauty » –

0
125

En dehors de sa casquette d’animatrice culturelle à la télévision Évasion TV, l’animatrice de l’émission tribune des Stars Mariam Bah  » DIA DIA RIM » a décidé de se lancer dans l’entrepreneuriat. Elle vient d’ouvrir un salon de beauté dénommé  » Style and beauty chez DIA DIA RIM » situé à Tombolia, à quelques mètres de la station Shell, du côté opposé. Après l’ouverture notre rédaction a réalisé un entretien avec la PDG Mariam Bah. Au cours de cet entretien, elle évoque les raisons de se lancer dans l’entrepreneuriat et la particularité de son salon par rapport aux autres concurrents.

 

Dans son intervention, Mariam Bah a tout d’abord évoqué les raisons qui la motivé a se lancer dans l’entrepreneuriat malgré les difficultés.

 » Deux ou trois motivations m’ont poussé à entreprendre. La première des choses, en dehors de mon métier d’animatrice, il faut que je cherche à mettre quelque chose en place sur quoi m’appuyer. Comme on aime à le dire, le métier d’animateur ne nourrit pas son homme,Il faut se chercher .A part ça aussi le plus souvent je passe la plupart de mon temps dans les salons de beauté. Dans la semaine je peux m’y rendre 2 ou trois fois. Vu que je me coiffe souvent avec mes cheveux naturels donc je suis obligé de faire mes soins chaque semaine au moins 2 ou 3 fois. C’est une dépense énorme, au lieu de dépenser à chaque fois moi-même j’ai décidé d’ouvrir un salon et déjà ça me fait moins de dépenses et j’arrive à économiser. D’un autre côté aussi permettre à d’autres personnes de venir au salon pour se rendre beau ou belle » a-t-elle martelé.

 

Parlant des difficultés qu’elle a pu surmonter pour la miser en place de ce projet, elle explique les tares dans certains domaines surtout quand on est femme.

 

 » On sait que le début de toutes choses est difficile. Tout ce qui est entrepreneuriat n’est pas facile, ceux qui sont passés par là le savent. c’est très difficile surtout le début, avant que ça ne marche c’est très compliqué. J’ai une petite anecdote à vous partager:  » le monsieur avec lequel j’ai fait le contrat pour la construction, l’aménagement et tout, il m’a rassuré qu’il me faut juste trente millions pour tout finir ,donc Je me suis dit de me lancer pour voir comment débuter. Je me suis lancée dedans, on n’était même pas arrivé au niveau des installations j’avais dépensé plus que trente millions. C’était très compliqué et surtout avec les ouvriers, surtout quand tu es une femme et tu n’as pas quelqu’un d’autre pour les contrôler c’est compliqué. Les ouvriers vont vouloir t’ouvrir les yeux, mais bon de toutes les façons j’ai pu quand même finaliser avec beaucoup de complications parce que j’ai dépassé ce que j’avais prévu pour le projet ».

 

Avant d’ajouter :  » J’étais obligé de grouiller encore pour trouver quelque chose afin de terminer. J’ai commencé je n’ai pas pu terminer il a fallu 2 ou 3 mois pour que je gagne de l’argent pour pouvoir continuer l’aménagement. C’est pour cela que j’ai mis assez de temps avant d’ouvrir le salon. C’est le lieu de remercier Mme Bah Cire ma grande sœur qui a beaucoup contribué à la réalisation de ce projet quand j’étais bloqué », a-t-elle ajouté.

 

Malgré l’affluence des salons de coiffure dans la capitale, le salon  » Style and beauty chez DIA DIA RIM » se démarque sur plusieurs facteurs à savoir: l’accueil, le prix, les dépenses que les femmes de cette commune font pour se rendre belle, pour ne citer que ceci.

 

 » C’est vrai que le secteur de la beauté est très inondé, mais d’abord il y a une chose qui m’a motivé d’ouvrir le salon  » Style and beauty chez DIA DIA RIM » à Tombolia. Déjà certains vont dire que c’est un quartier qui a reculé, j’ai fait des sondages pour voir s’il y’a vraiment un salon de beauté digne de ce nom. Comme je n’ai pas vu, en ce moment je me suis dit que c’est le bon moment d’investir. Ensuite, certaines personnes quittent Tombolia pour aller jusqu’à Kipé Lambangny, kaloum, il paye le transport ou il achète le carburant et aussi il paye le service que tu demandes ,ça devient une double dépense. Maintenant qu’il y’a un salon digne du nom et des travailleurs qualifiés avec un service exceptionnel et à un prix abordable à Tombolia. C’est une manière aussi de rendre service aux citoyens de Tombolia pour se rendre belle pour tout ce qui est cérémonie, mariage, baptême, etc…. » , a-t-elle dit.

 

En outre, a propos de la qualification de son travail, elle souligne la compétence des travailleurs de son salon qui sont hors paires et surtout l’accueil.

 

 » Mes travailleurs sont des gens qui sont expérimentés parce qu’ avant de les recruter, j’ai cherché à savoir d’abord s’ils ont un diplôme qualifié. J’ai vu que d’autres n’ont pas fait leurs études en Guinée , ceux sont des filles qui ont étudié ailleurs et d’autres en Guinée mais avec des diplômes qualifiés . A part cela, il y’a l’accueil comme on le constate souvent en Guinée l’accueil est trop banalisé dans les entreprises, les départements et dans la plupart des lieux, la différence chez moi c’est que l’accueil est ma première préoccupation. Chez moi le client est Roi ,mes filles sont là pour bien accueillir les clients ».

 

Pour terminer, elle invite les aimables clients à jeter un coup d’oeil au  » Style and beauty chez DIA DIA RIM » pour vous rendre beau ou belle..

 » J’invite tout les citoyens au salon la beauté  » Style and beauty chez DIA DIA RIM » situé à Tombolia à quelques mètres de la station Shell du côté opposé, c’est le bon endroit pour venir se rendre beau ou belle. Pour les mariés, on essaie toujours de réduire les prix. C’est le bon moment pour venir visiter cet endroit magnifique, surtout accueillant et vous ne le regretterez pas », a-t-elle conclut.

Pour tout contact voici l’adresse ci-dessous 👇👇👇

 

Contact : 628-59-01-00 , 621-18-19-90

Fb: dia dia rim beauty

 

Bolokada Sano